Panorama Paroles – Jazzy Bazz ft. Alpha Wann

Panorama Paroles by Jazzy Bazz ft. Alpha Wann is the latest French song. Panorama Paroles were written by Alpha Wann & Jazzy Bazz while the song is produced by Marty Santi & WAVYYAVE (FRA).

Panorama Paroles

Panorama Song Details

Song Panorama Paroles
Album Memoria
Singer Jazzy Bazz ft. Alpha Wann
Produce by Marty Santi & WAVYYAVE (FRA)
Written by Alpha Wann & Jazzy Bazz

Panorama Paroles

Marty a toujours un tas d’bonnes idées !

Hey, j’commets des fautes, j’ai moins
de mal à discerner mes qualités que mes défauts
Ils ont du mal à disperser mes agités,
faut les ter-sau, c’est ça l’idée

“Liberté, égalité”, c’est juste une
devise, toujours plus de vices
J’vois qu’tu stresses, t’es bloqué
sur le té-cô comme le juge de ligne

J’donne tout avant de me résigner,
toutes ces fеmmes attendent d’êtrе désignées
Avant, j’étais déprimé, maintenant,
ça va, je suis juste triste

Au premier rang dans les défilés (Brr) ou au
volant d’un bolide allemand (Bolide allemand)
J’sais tout faire, j’suis polyvalent,
session de dix heures, j’aurais dû dormir avant

Quand c’est nul, ils diront qu’c’est du divertissement,
à mes yeux, ils sont inexistants
Une fois qu’j’l’ai baisée, j’deviens hyper distant,
j’prends la fuite à une vitesse immense

Paris (Ouais) Nord-Est, famille modeste
Trafic, bordel (Ouais), la nuit j’observe

Philly Flingue La Fontaine, mon plumage
se rapporte à mon ramage (Ramage)
Chaque jour, j’essaye d’pas être à la ramasse,
visionnaire, j’élargis mon panorama (panorama)
Je vois mal mais j’ai du flair (flair),
je déboule quand ça sent l’beurre (beurre)

Mec de Paname dans toute sa splendeur,
anti-glandeur, bandeur, j’suis dans l’Mitsubishi Expander (Don Dada)
Faire du blé, c’est facile (facile)
mais l’garder, ça c’est plus dur

J’suis axé culture jusqu’à la sépulture,
j’reste le même jusqu’au décès (décès)
Quand y a une vraie guerre, tu désertes (désertes),

Philly Flingo : aigle du désert (désert)
Tous les renois qui rappent creux (creux),
ils nous foutent dans la merde, ils nous desservent (dans la merde)
Des nouveaux trucs qui me surprennent chaque
jour de mon existence (chaque jour)

J’évite les blessures, mes proches et la concu’
sont maintenus à une certaine distance (loin)
APDL, j’monte les vitres à fond, industrie, infiltration
Pendant c’temps, Brigitte nourrit Manu à la p’tite
cuillère en faisant des bruits d’avion, let’s go

Des fois, j’me prends pour le Joker (Ouais),
Noodles ou Tony Soprano (han)
On est tous français hormis Monaco,
t’as l’flow d’un toxicomane, gros

Partis pour mailler, j’arrive comme Roddy,
Rakim ou Kanye (Rakim ou Kanye)
22, vas-y, faut tailler (vas-y),
j’me sens comme Marty ou Vayez

J’ai un tas de bonnes idées (ouais),
si j’étais pas chauve, j’aurais eu les cheveux gominés
(les cheveux gominés, ouais)
Surprenant qu’les Grammys n’aient pas
encore pensé à me nominer (c’est surprenant)

J’te calcule pas, toi t’es ttu-ba,
j’ai juste fait des rimes et j’ai gagné du cash
J’me sens violé par toutes ces femmes qui se
sont probablement doigtées sur moi (ouh, ouh, ouh, rrah)

Paris (Paris) Nord-Est (Nord-Est),
famille (Famille) modeste (Modeste)
Trafic (Trafic), bordel (Bordel), la nuit j’observe
Paris (Paris) Nord-Est (Nord-Est),
famille (Famille) modeste (Modeste)
Trafic (Trafic), bordel (Bordel),
la nuit j’observe (J’observe, j’observe)

Kalenji Song Video

Share it: